L'homme doit lire pour s'instruire puis voyager pour rectifier ce qu'il a lu

L'homme doit lire pour s'instruire puis voyager pour rectifier ce qu'il a lu

CARNET DE VOYAGE MALAISIE 2012

 

  http://static.blog4ever.com/2010/05/410426/artfichier_410426_803191_201204233703307.jpg

CLIQUEZ SUR LA CARTE POUR L'AGRANDIR

Informations du séjour : http://static.blog4ever.com/2010/05/410426/artfichier_410426_857804_201205062746797.gif

  • Voyage du 02/07 au 31/07 en compagnie des Piafous (Ornitho-voyageurs)

Vols internationaux :

  • Paris-Doha-Singapour-Kuala Lumpur-Singapour-Doha-Paris

Vols intérieurs :

  • le 11/07 : Penang > Kuching
  • le 17/07 : Kuching > Kota Kinabalu
  • le 28/07 : Kota Kinabalu > Kuala Lumpur

Etapes terrestres :

  • Etape 1 : Kuala Lumpur > Fraser Hill > Cameron Highlands > Kuala Kangsar > Penang
  • Etape 2 : Kuching > Serian > Kuching 
  • Etape 3 : Kota Kinabalu > Sandakan > Sukau > Lahad Datu > Kundasang > Kota Kinabalu
  1. LES ETAPES
  2. LES COUPS DE COEUR
  3. BUDGET
  4. INFORMATIONS PRATIQUES
  5. QUELQUES CHIFFRES

  • LES ETAPES

1-Etape de Fraser’s Hill (1350m à 1550m) 1 nuit

Située à 103 kms au nord de Kuala Lumpur, Fraser’s Hill est une station d’altitude (1500m). Située derrière 7 collines couvertes de forêt dense, cette station est peu exploitée et peu fréquentée par rapport à d’autres. Les activités consistent tout simplement à profiter de l’air frais, se promener en forêt ou observer les oiseaux. Par la route sinueuse de montée, observez quelques familles de singes macaques à longue queue, nous en verrons deux. Cette étape peut se faire dans la journée depuis KL, mais vous pouvez flâner et rester sur place dans un des nombreux hébergements proposés, c’est ce que nous choisissons. La température est idéale et nous rafraîchit un peu. Le lieu est propice à l’observation de la faune et de la flore abondantes notamment les oiseaux, au mois de juin est organisée la Bird Race consistant en une compétition de celui qui observera le plus grand nombre d’espèces différentes.

Contacts divers :

2-Etape de Cameron Highlands (1300m à 1850m) 1 nuit

C’est la plus grande station climatique de Malaisie, avec ses pics bleus, ses collines verdoyantes, ses plantations de thé, ses cascades. Le bourg principal est Tanah Rata, c’est un des lieux incontournables de la route de l’Asie. La zone se situe entre 1300m et 1850m d’altitude, dans la montée arrêtez-vous à la cascade Lata Iskandar, immanquable. La beauté des plantations de thé embellit réellement les lieux, plusieurs se visitent. Un temple chinois intéressant, le temple Sam Poh, il est insolite et situé juste en dessous de Brinchang, vous y verrez le quatrième plus grand bouddha du pays. Plusieurs fermes se visitent telle que la ferme apicole, ferme aux fraises ou ferme aux papillons mais les randonnées restent le principal attrait de cette destination d’altitude, 15 sentiers balisés sont praticables, chaque hôtel peut vous organiser ces marches.

Contacts divers :

3-Etape de Kuala Kangsar (40 000 habitants) 1 nuit

Il est bien rare pour un touriste (en sommes-nous d’ailleurs…) de s’arrêter dans cette cité royale de 39 000 habitants, si vous préférez Taiping (200 000 hab) ou Ipoh (600 000 hab), allez-y…C’est le siège du Sultan de l’état de Perak, et aussi le berceau de l’industrie du caoutchouc. Deux palais : le nouveau, résidence du sultan de Perak, l’ancien Istana Kenangan, est en bois et bambou tressé, sans un seul clou (1931), il abrite aujourd’hui un musée, le nouveau de 1933, Istana Iskandariah, est sans nul doute le plus beau palais du pays, on est à mi-chemin entre l’hôtel de luxe et la mosquée. Attardez-vous ensuite vers le Malay Collège, l’édifice colonial le plus imposant de la ville, une école malaise qui dispensait une éducation anglaise à l’élite locale, destinée à servir la nation.

Contacts divers :

4-Etape de Penang/Georgetown (740 000 habitants) 4 nuits

Penang est à la fois une île et un état, c’est l’endroit le plus peuplé de chinois. La capitale de l’île est Georgetown du nom du prince de Galles et futur George IV. L’île est intéressante à plusieurs titres, son histoire coloniale, ses mélanges de cultures indiennes, chinoises et malaises. Beaucoup de choses à faire ici, prévoyez au minimum 2 jours/2 nuits (nous en passerons 4…). En ville, visitez le quartier colonial en suivant le heritage trail, une balade à pied agréable, également la Victoria Memorial Clock Tower, le Fort Cornwallis, les kongsiou maisons de clan des communautés chinoises, cercles fermés regroupant le nom d’une même famille. Le quartier de Little Indiaqui remplit tous les critères de la petite Inde, monts d’épices, saris pourpres, lumières vives, fumées d’encens. Pour vous restaurer le soir dans une ambiance asiatique typique, allez sur la rue Lebuh Chulia où se montent vers 18h des échoppes de nourriture typiques et excellentes, soupes, nouilles sautées, agrémentées d’épices en tous genres. A l’ouest de la ville, 2 temples intéressants pour ceux qui n’en auraient jamais vu en Asie, le premier thaïlandais, temple du Bouddha couché (33m de long) appelé Wat Chayamangkalaram. Le deuxième de type birman, juste en face, il est rare de trouver un temple birman hors de la Birmanie, appelé Dhammikarama. Bien d’autres activités sont possibles sur l’île, notamment les plages de Batu Ferringhi au nord, le Tropical Spice Garden juste à côté, aussi une ferme aux papillons Penang Butterfly Farm, un jardin d’orchidées. Un peu plus loin après la plage, vous arrivez à Taluk Bahang, entrée du parc national de Penang, au sud vous visiterez la ferme des fruits tropicaux, la Tropical Fruit Farm. Plus au sud avant l’aéroport, le temple des serpents ou temple du nuage d’azur, construit en 1850. Au centre de l’île, maintenant montez à Penang Hill par un funiculaire et dominant Georgetown, température inférieure de 5° à celle du bord de mer, un temple hindou et une mosquée coiffent la colline. A 2 kms à l’est, se dresse un jardin botanique sur 30ha, vous croiserez à l’intérieur de nombreux singes macaques à longue queue, un petit train en fait le tour. En sortant tout près, ne ratez pas cette petite fabrique de tissus peints à la main (Batik Handicraft Factory). On termine par un temple qui se voit de loin le Kek Lok Si, temple de la Félicité Suprême, majestueux et illuminé la nuit, il domine aussi la ville. C’est le plus grand temple bouddhiste de la Malaisie, véritable icône nationale au même titre que les tours Petronas ou que l’orang-outan. Au cœur du complexe se dresse la pagode aux Dix Mille Bouddhas, tour de sept étages et de 30m de haut. Le point culminant est la statue de bronze Kuan Yin, haute de 37m, un toit devrait la recouvrir, et elle sera entourée de mille statues de la déesse. On peut s’y rendre en voiture ou par un téléphérique.

Contacts divers :

5-Etape de Serian (90 000 habitants) 1 nuit

L’étape de Serian que nous faisons, se fait à partir de Kuching, capitale de l’état du Sarawak de la rivière du même nom sur l’île de Bornéo (partie sud). C’est pour sortir des sentiers battus que nous choisissons cet endroit, où nous ne verrons aucun touriste et des indications de route quasi-inexistantes, nous ferons quelques demi-tours. C’est à environ 65 kms de Kuching en direction de Sibu, au sud-est et à 30 kms de la frontière Indonésienne. Dans cette région, vous pourrez traverser de petits villages de maisons en bois, la population est surprise de nous voir, communication facile, rencontre unique parfois, on est au cœur de la végétation qui reprend sa place rapidement. Le marché central de Serian est très animé, où les habitants de maisons longues (habitat traditionnel malais) viennent vendre des fruits et des plantes aromatiques de la jungle, de la viande de serpent ou des vers de sagou. Semble-t-il qu’il n’y a qu’un seul hôtel en ville, il n’est pas terrible pour le prix. Dehors un homme lavant une voiture me renseigne et m’indique un office qui tiendrait un autre hôtel. Après m’y être rendu, 2 malais me proposent d’aller voir, on les suit en voiture. On sort de la ville de 4 kms seulement. Nous arrivons au Ranchan Resort Hôtel ou Taman Rekreasi Ranchan, des jardins hyper entretenus, une entrée digne d’un beau resort est devant nous, on a déjà peur du prix, de petits chalets çà et là sont dispersés habilement. Le prix tombe : 25€. Je recommande fortement cette adresse au calme, depuis ce lieu à pied, balade possible en forêt, cascade et rivière environnante. N’oubliez pas quelques visites de maisons longues (habitat traditionnel) à Ana Rais Longhouse, tout près du centre de réhabilitation de Semenggoh. Passage de frontière indonésienne à Tebedu pour ceux que cela intéresse.

Contacts divers :

6-Etape de Kuching (633 000 habitants) 5 nuits

Kuching est la capitale de l’état du Sarawak, rien que ce nom, il sonne en vous l’exotisme de Bornéo. C’est la carte romantique de Bornéo, des parfums cosmopolites flottent dans l’air sans parler des ethnies rencontrées telles que les Bidayuh ou Iban, l’orang-outan est bien présent aussi, on retrouve aussi nombre de plages. La ville est bordée par la rivière Sarawak, ses rives sont des promenades d’où vous observez de nombreux bateaux typiques faisant des traversées ou du commerce. Une balade au marché du week-end est non négligeable, situé dans Jalan Setok, les villageois installent leurs récoltes et leurs étals de viande le samedi en fin d’après-midi, ils dormiront sur place, et reprendront leurs affaires à 5h le dimanche matin et ceci jusqu’à 13h environ. Aux alentours, vous avez le parc national de Bako, jungle assurée, faune et flore abondante, rendez-vous à l’embarcadère de Bako Bazaar pour y prendre un bateau, 30m de mer agitée pour arriver aux bureaux du parc. Visitez la péninsule de Sambutong et la plage de Damai aux eaux claires à 29°, et/ou le village culturel ethnique du Sarawak. A l’ouest de Kuching, plusieurs parcs de balades et randonnées possibles, le Kuching Wetlands National Park, le Kubah National Park, le Gunung Gading National Park, c’est dans ce dernier que vous observerez suivant la saison, la plus grande fleur du monde, 1m de diamètre, je veux parler de la rafflésia. A Matang près de Bau, un centre animalier avec essentiellement des singes gibbons et orangs outans (Matang Wildlife Center). Plus au sud maintenant, l’incontournable centre de réhabilitation de Semenggoh, vous y verrez des orangs outans en liberté se baladant à côté de vous, faites une bonne action !!! Continuez la route vers le sud pour vous imprégner de villages typiques malais et visitez une long house, habitat traditionnel des ethnies de Bornéo. Pour ceux qui ont du temps, échappez-vous à l’est du Sarawak vers Sibu, l’état sauvage est authentique, et vous pourrez peut-être remonter la piste des ethnies chasseurs de têtes, vers Kapit et au-delà.

Contacts divers :

7-Etape de Sandakan (455 000 habitants) 1 nuit

L’est de Sabah reste une zone peu fréquentée par les touristes alors que c’est l’endroit le plus sauvage et le plus intéressant de Bornéo en Malaisie. Sandakan, riche histoire d’exploitations forestières en passant par les produits de luxe tels que perles ou nid d’hirondelles. Occupée tantôt par les britanniques, tantôt par les japonais, la ville abrite la maison d’Agnès Keith, défenderesse de la nature arrivée ici avec son mari en 1930, leur villa est aujourd’hui un musée sur leur engagement et leur vie. Avant d’arriver à Sandakan, vous passez par Sepilok, c’est très touristique, un centre de réhabilitation des orangs-outans, il y en aurait 9, mais pas sûr de les voir, préférez à mon avis de centre de Semenggoh à côté de Kuching. Vous trouverez non loin de là, c’est bien indiqué, le Labuk Bay Probiscus Monkey Sanctuary, vous y verrez une autre espèces de singes, assez rares comme l’orang-outan, mais franchement préférez la balade sur le rivière Kinabatangan, vous en verrez plein à l’état sauvage. Au large de Sandakan, un archipel d’île aux eaux émeraude vous émerveilleront, le site est protégé, le Turtle Islands National Park, ce parc regroupe 3 petites îles, vous êtes alors à quelques kilomètres d’autres îles mais appartenant aux Philippines. Deux types de tortues sont observables, les vertes et les carets, snorkeling ou plongée appréciés. L’hébergement en ville est large et peu onéreux, mais visitez toujours les chambres, quelques fois on tombe très bas.

Contacts divers :

8-Etape de Sukau ou Sungai Kinabatangan (Sungai=Rivière) 1 nuit

C’est le passage quasi incontournable à Bornéo, vous êtes sur la rivière qui ressemble plus à un fleuve : le Kinabatangan, on peut appeler aussi cette étape Sungai Kinabatangan. Lorsque vous arrivez à Sukau, vous verrez un petit village d’une trentaine de maison en bois, un office touristique fermé, deux épiceries, un embarcadère de 10m²…et pas grand-chose d’autre. L’hébergement possible est des Homestay, Lodge et B&B. A l’entrée de Sukau, prenez à gauche, plusieurs pancartes indiquent la direction d’hébergement. Il faut faire environ 1km sur une route semi-asphaltée pour atteindre des habitations. Ici la plupart des possibilités de logements propose les fameux packages, 2j/1n ou 3j/2n, les tarifs sont par personne, et varient entre 250RM et 850RM, ils incluent au minima, 3 repas, 1 croisière sur le fleuve et la nuit. Si votre passage est de plusieurs nuits, vous aurez en plus 1 croisière de nuit, 1 trek, d’autres repas, visite des grottes de Gomantong par exemple.et plus encore. Attention, lors de notre passage, nous en avons trouvé plusieurs complets. J’ai opté pour un Lodge sans package, après en avoir visité 3 ou 4 plutôt cher et pas forcément propre, par chance, je trouve le Sukau Evergreen Lodge B&B, c’est le top, il est en retrait des dix baraquements, lorsque vous êtes à la rivière il faut prendre à gauche et faire 400m, nous sommes bien isolé, c’est mieux. Il est tenu par une famille indonésienne (un couple et deux enfants), 35RM par personne, ils sont accueillants, charmants, très serviables. Le repas du soir se prend dans les Lodges, il n’y a pas de resto à Sukau. Au notre, il est de 15RM par personne, copieux, on se sert plusieurs fois, un mini buffet en fait, plat unique, riz, légumes, viande rôti, bœuf sauté aux épices, jus d’orange, orange en dessert (coca, fanta, eau, payant). Le petit-déjeuner est inclus, (pain grillé, thé, café, chocolat, beurre, confiture, nouilles sautées, œuf au plat). Il y a des guides nature dans tous les Lodges, ils s’occupent de tout, réservation d’un bateau, trek, observations des animaux, au Sukau Evergreen Lodge B&B, le guide s’appelle Mr Aji, il dort au Lodge, c’est sa deuxième maison, nous dit-il. La sortie bateau, nous la faisons bien sûr, nous remontons la rivière sur 1km, puis prenons un petit bras d’eau, large de 10m environ, reste plus qu’à observer. Lors de notre expérience, avons pu voir, varans, serpents, écureuils, singes macaques à longue queue (une quinzaine), singes nasiques (une vingtaine), un aigle, des calaos (une vingtaine), et des éléphants pygmées (une dizaine).

Contacts divers :

9-Etape de Lahad Datu (105 000 habitants) 2 nuits

Cette bourgade de tout de même 105 000 habitants reçoit que peu de touriste, on s’est senti bien isolé, mais unique à la fois, les gens sont contents de vous voir venir de si loin pour s’arrêter dans leur ville, du sud-est de l’état de Sabah. Effectivement les touristes ne s’attardent pas ici, mais se dirigent vers les deux parcs importants de la région, la danum Valley et la Tabin Wildllife Center. Au passage, c’est ici que nous avons vu de près la déforestation, par colline entière, pour implanter le fameux palmier à huile. Des 4X4 sont indispensables pour rejoindre les deux sites cités ci-dessus, dans un circuit organisé, le transport sera inclus. Vous serez au plus proche de la faune et flore de Bornéo ici après votre étape sur la rivière du Kinabatangan, pour nous, rencontre facile de varans, singes, oiseaux et fait rare, un cobra cracheur de Bornéo.

Contacts divers :

10-Etape de Kundasang, Parc Kota Kinabalu (94 000 habitants) 2 nuits

La visite de ce parc est incontournable, arrêtez-vous. Logez à l’intérieur ou au pied, c’est moins cher, Kundasang et Ranau pas loin n’offre rien de mieux. Le parc est classé patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2000, le mont du même nom culmine à 4095m. C’est le monde des treks, d’une biodiversité sans pareil aux espèces endémiques nombreuses. Le mont continue de grandir à un rythme de 5mm par an, c’est un dôme de granit de 9 millions d’années. L’entrée du parc se situe à 1588m d’altitude offrant une relative température très agréable de 18° le matin vers 6h. Un guide est obligatoire pour réaliser l’ascension, prévoir un équipement de marcheur important et une très bonne condition physique. Aux alentours, quelques fermes de fraises, mais aussi au nord de Ranau les sources chaudes de Poring, construites par les japonais pendant la seconde guerre mondiale, dans le même lieu, risquez-vous à une promenade dans la canopée, on trouve aussi un mini-jardin botanique et d’orchidées, et une ferme aux papillons. Pour ceux que cela intéresse, attardez-vous au mémorial de guerre de Kundasang, un musée rappelant les marches de la mort de Sandakan, qui furent des camps japonais de prisonniers australiens et britanniques, ils furent jusqu’en 1944, 1800 a être enfermés, les prisonniers trop nombreux engagèrent des marches pour s’évader.

Contacts divers :

11-Etape de Kota Kinabalu (452 000 habitants) 4 nuits

C’est la capitale de l’état de Sabah, ex-Jesselton, c’est un port important s’ouvrant sur la mer de Chine méridionale. La capitale de Bornéo n’impressionne pas, depuis le hublot de votre avion, vous apercevrez beaucoup de béton. Elle fut rasée deux fois pendant la seconde guerre mondiale, la première fois pour ralentir la progression des japonais, la seconde pour précipiter leur retraite. La ville est actuellement en pleine expansion, les investisseurs en marketing à l’asiatique sont là. Reste la gastronomie de la rue, nouilles fumantes, poissons grillés, langoustes à foison, essayez le barbecue philippin qui se montent à la tombée de la nuit entre le marché artisanal philippin et le marché de nuit, sur le front de mer, nous avons testé et été à la même table que les malaisiens, les commandes s’enchaînent, mais pour du riz, des boissons et le barbecue, vous avez à faire à trois vendeurs différents, et on mange avec les doigts, expérience unique, et tarifs imbattable !!! Les curiosités ne manquent aux alentours, le Likas bird sanctuary, le musée du Sabah, les mosquées, le parc animalier de Lok Kawi Wildlife, le village culturel ethnique Mari Mari ou Monsopiad. Au nord de la ville se trouve un mini-aquarium, situé dans l’université de Sabah, il y a des gardes à l’entrée mais précisez leur votre intention de visiter l’aquarium, ils vous donneront un plan et vous indiquerons la marche à suivre. L’hôtellerie est bien développée, vous ne trouverez pas moins de 50 possibilités d’hébergement en ville. Autre intérêt non négligeable, allez faire un tour sur une des 5 îles en face de la ville, les bateaux partent de Jesselton Point au nord du centre-ville, à 100m après le centre commercial Suria Sabah Mall, c’est peu onéreux, pour trois : 42 ringgits soit 11€. Il y a des hôtels resort sur ces îles, mais aussi de superbes plages aux poissons exotiques colorés, snorkeling ou plongée bouteille possible. Vous pouvez combiner jusqu’à 3 îles pour un voyage dans la journée, nous irons uniquement sur l’île de Manukan (20m de traversée).

Contacts divers :

12-Etape de Kuala Lumpur (1 650 000 habitants) 2 nuits

Kuala Lumpur ou KL comme aiment l’appeler les malaisiens, capitale de la Malaisie, est d’une grande richesse par la population cosmopolite, ses temples indous ou taoïstes, ses mosquées, ses échoppes de rue à Jalan Alor les meilleures de KL, les différentes langues pratiquées, son mélange de cuisines orientales, ses jardins nombreux, son réseau routier, son infrastructure de transport du XXIème siècle et bien sûr les tours PETRONAS, lieu de scènes de films et siège de la 9ème société au rang mondial. Elle se visite facilement par quartier, Chinatown, Golden Triangle, KLCC, Little India, Merdeka Square, tous reliés par divers transports, métro aérien ou souterrain, bus ou taxi. Passez-y au minimum 2 jours pour visiter ses points d’intérêts tel que la tour Menara KL, haute de 421m, elle offre un très beau panorama sur la ville, une plate-forme d’observation se situe à 276m, à l’étage supérieur, prenez un encas au restaurant tournant Seri Angkasa. Puis faites un tour dans le poumon de verdure de la ville, je veux parler des Lake Gardens, 92ha de collines et de verdure jalonnées d’allées piétonnes, la principale attraction est le KL Bird Park, doté d’une volière de 500m. Poursuivez par les incontournables tours PETRONAS, haute de 452m, tours d’acier impressionnantes, à sa base un Mall de type à l’américaine sur 6 étages, s’y promener demandera quelques heures, autour des jardins et fontaines. La nuit, les tours sont illuminées jusqu’au sommet. N’oubliez pas la balade dans Chinatown, autour et dans Jalan Petaling, des centaines échoppes de nourritures, des centaines de carrioles de vendeurs de souvenirs ou copies de marques de textiles bien connues se mêlent, elles apparaissent comme par enchantement vers 17h et disparaîtront vers 1h du matin, ici c’est l’Asie dans toute sa splendeur, odeurs, étals, nourritures, langues, buisness.

Contacts divers :

  • LES COUPS DE COEUR
  • Le village de Sukau : La nature sauvage à l’état pur…
  • Les villages du sud Sarawak : La vie au milieu de nulle part…
  • La ville de Georgetown : Ville historique mêlant l’Europe et l’Asie…
  • La ville de Kuching : Un parfum de Chine se dégage ici…
  • La ville de Kuala Lumpur : L’émergence asiatique devant vos yeux…
  • Les îles en mer de Chine méridionale : Des parfums d’atolls paradisiaques…
  • BUDGET

Budget : 3 personnes

  • Avion = 2298 + 580 = 2878 : 3 = 959,33€ par personne (Vol INTL+ 5 vols intérieurs)
  • Location véhicules = 184,30 + 169,68 + 277,98 (7+6+11=24 jours) = 631,96 : 24 jours = 26,33€ par jour
  • Remise voiture à un lieu différent = 34,61€
  • Essence = 65,38€
  • Autoroute/Péage pont = 2,33€
  • Taxi = 64,61€ (4 trajets dont 2 de 75kms)
  • Parking = 8,97€
  • Bouffe = (4 pots + 4 petits déj + 46 repas à 3) 17,43€ + 4,61€ + 328,20€= 350,24€ (repas par personne en moyenne = 2,37€ le repas)
  • Hébergement = 653,33€ (25 nuits d’hôtels soit moyenne = 26,13€ par nuit, 15€ mini et 41€ maxi)
  • Excursions = 172,54€ (12 excursions)
  • Souvenir/Achats = 218,97€ (artisanat et vêtements)
  • Métro = 5,12€ (4 trajets à 3)
  • Laundry = 11,28€ (2 lessives)
  • Divers/Courses/Loc Tuba/Massage/Argent de poche K&P = 88,45€
  • TOTAL = 5185,79€ (soit un coût ramené par jour à 178,82€ pour 3 personnes, coût par personne et par jour = 59,60€ toutes dépenses incluses)
  • INFORMATIONS PRATIQUES
  • Conduite en Malaisie : Assez facile mis à part que nous roulons à gauche, la signalisation des directions n’est pas terrible, il y a un panneau de direction puis plus rien, vous ne savez plus quoi faire… (prévoyez quelques demi-tours !!!). Les routes sont bonnes partout.
  • Prix de l’essence : 1,90RM le litre = 0,48€ pour du sans plomb 95 ou 97, peu de diesel sauf pour les camions, des stations-service partout.
  • DAB-Monnaie : Il y en a partout, dans les banques bien sûr mais aussi dans les stations-service, les centres commerciaux, quelques magasins, repérer l’abréviation ATM (Automated Teller Machine) comme dans beaucoup de pays signifie distributeur de billets. Le ringgit est l'unité monétaire de la Malaisie. Il est divisé en 100 sen. Jusqu'aux années 1990, la dénomination courante était dollar malais et le symbole $ ou M$ figurait sur les pièces et billets. Désormais l'appellation ringgit est favorisée et devenue officielle. L'abréviation courante utilisée en Malaisie est RM (du malais : ringgit malaysia).
  • Taux de change : 1€ = 3,90 Ringgits (exemple : un repas à 7RM = 1,75€), l’abréviation RM vu partout signifie Ringgits Malaysian.
  • Climat : Chaud et humide de type équatorial, les températures sont rarement inférieures à 20° même la nuit, à 7h du matin, il fait souvent déjà 25°, et atteignent facilement 30° le jour. Le taux d’humidité avoisine partout 90%.
  • Décalage horaire : L’heure locale en Malaisie est GMT/UTC +8 soit 7h de plus en hiver et 6h en été par rapport à la France.
  • Vaccins : Aucun vaccin n’est obligatoire, il est recommandé d’avoir ses vaccinations habituelles à jour. Mais vous pouvez vous faire vacciner contre la rage, l’encéphalite japonaise, la typhoïde, l’hépatite B (nous avons fait aucun vaccin supplémentaire).
  • Moustiques : Le paludisme est présent dans le pays mais une prophylaxie n’est nécessaire qu’en dehors des zones urbaines et littorales. Le recours à des mesures de protection individuelle (sprays, crèmes, diffuseurs électriques, moustiquaires…) est nécessaire ou indispensable. A ces mesures, vous pouvez ajouter un traitement médicamenteux, type Malarone, un comprimé par jour (nous n’avons pris aucun médicament, seules les protections citées ci-dessus).
  • Ethnies : Les tribus autochtones sont nombreuses en Malaisie continentale et à Bornéo, accessibles sans souci, ils sont assez civilisés même s’ils vivent un peu en retrait des villes, ils parlent tous un dialecte par tribus en plus du malais. C’est à Bornéo que vous pouvez remonter la piste de la fameuse tribu des coupeurs de têtes ou réducteur de têtes.
  • Religions : La liberté de culte est garantie en Malaisie, la religion majoritaire est l’islam, probablement arrivé de l’Inde du sud au XIVème siècle. Les religions chinoises suivent avec le bouddhisme, le confucianisme et le taoïsme. On trouve aussi l’indouisme implanté il y a 1500 ans. Reste ensuite l’animisme pratiqué par les peuples indigènes de Malaisie, l’animisme n’est pas une religion dictée par des textes, mais par des pratiques liées à des phénomènes naturels, tels que les apparitions ou manifestations d’esprits ou divinités, la principale activité des adeptes est le culte de l’ancêtre. Le christianisme est rencontré plus sur l’île de Bornéo, où quelques indigènes se sont convertis.
  • La femme malaise dans la société : L’arrivée de l’islam a affaibli la position de la femme dans la société malaise, mais n’a pas entravé leur liberté, on les retrouve en politique, dans le monde des affaires, dans les banques, dans l’enseignement ou dans des carrières universitaires, d’ailleurs ici le voile islamique n’est pas porté, alors qu’il est imposé au Moyen-Orient, 99% des femmes portent uniquement le foulard islamique.
  • Visas : De nationalité française, vous n'avez pas besoin de visa pour un séjour touristique de trois mois maximum. Il vous suffit d'être en possession de votre passeport en cours de validité supérieure à 6 mois à compter de la date d'entrée en Malaisie. Une entrée à Bornéo est toujours sans visa, le contrôle d’empreintes des 2 index est obligatoire, vous recevez un tampon supplémentaire de Bornéo dans le passeport même si vous êtes toujours en Malaisie parce que les états de Sabah et Sarawak  de Bornéo possèdent une semi-autonomie. Les règles en matière de visa : www.kln.gov.my.
  • Population : L’accueil est le point fort de la population malaise, qu’ils soient de confession musulmane, hindouiste ou bouddhiste, le sourire est très présent, on vous salue vous l’européen en permanence, la courtoisie est de mise ici. L’anecdote vue mainte fois est : Where do you come from ?>I’m from France……Réponse spontanée>Welcome in Malaysia ou Welcome in Bornéo. La population chinoise immigrée mais malaise de nationalité est assez importante dans le pays, on en est à la quatrième génération présente en Malaisie, ils vivent comme en Chine et lise des journaux en chinois imprimés en Malaisie !!!
  • Nourriture : Elle est hyper variée, des soupes bien sûr, puis toutes les viandes (sauf le porc pour les musulmans) sont accompagnées de légumes divers, sans oublier le riz !!! Tous les fruits exotiques connus sont à la vente le long des routes et dans les marchés. Nourriture rencontrée sont malaises, indiennes, chinoises, thaïlandaises et philippines.
  • Langue : La langue officielle est le malais, il y a beaucoup de dérivé, elle est parlée au-delà de la Malaisie elle-même, on la retrouve au Brunei, en Indonésie, au sud des Philippines, à Singapour, en Thaïlande méridionale. L’anglais est très largement parlé par la population des villes et villages, chinois y compris, en très rase campagne, on a trouvé des habitants ne parlant pas anglais. Puis une vingtaine de dialectes sont usités par les descendants de tribus autochtones.
  • Coût de la vie : Il est très peu élevé, un repas simple de rue varie de 3 à 7 ringgits soit 0,75€ à 1,75€, pour 20 ringgits, vous mangez à trois…un poisson grillé pour 2 fait devant vous vaut 16 ringgits soit 4€…un coca 33cl au resto vaut environ 2 ringgits soit 0,50€…une bière 4,50 ringgits soit 1,20€…un thé et deux pâtisseries pour 3,80 ringgits soit 1€…pour le reste c’est pareil, tee-shirt à 6 ringgits soit 1,50€. Bien sûr, si vous voulez plus cher, il y a…
  • Internet : En Malaisie, il faut vraiment être au plus profond de la jungle pour ne pas trouver de connexion internet. Il est omniprésent et souvent gratuit.
  • Electricité : Il faut vous munir d’une fiche ou adaptateur multiprises à trois branches carrées pour brancher vos appareils électriques, pensez-y. Sinon, on en trouve partout sur place pour 4,80 ringgits soit 1€20.
  • Tours PETRONAS de Kuala Lumpur : C’est l’emblème économique du pays, achevées en 1998, les deux aiguilles de 88 étages et de 452m de haut dominent la ville. Elles abritent le siège de la Cie PETRONAS mais aussi la station de TV Al-Jazeera, salle de concert, centre commercial, palais des congrès et parc…Au 41ème étage se trouve le Skybridge, une passerelle reliant les deux tours à 170m du sol, 1650 billets gratuits sont distribués chaque jour dans l’entresol dès 08h30 !!!
  • La société PETRONAS : Cette société est ce que AIRBUS est à la France, la Cie est née en 1974 (Société pétrolière et gazière PETROliam NASional).Elle a les droits exclusifs d’exploitation des gisements en Malaisie, revenus de la société sont 70 000 millions de dollars US par an, 9ème rang mondial et 1er en Asie. 35 000 employés et 105 filiales à l’étranger.
  • L’huile de palme : C’est en 1917 que la première plantation voit le jour, importé d’Afrique de l’ouest, le palmier à huile est probablement l’arbre le plus commun en Malaisie. Le pays est le premier producteur mondial d’huile de palme avec 40% de la production mondiale. 87% de la déforestation en Malaisie est liée à la production d’huile de palme, cela a un effet dévastateur sur l’environnement, sans parler des pesticides et autres engrais utilisés.
  • L’orang-outan : C’est l’emblème nature du pays surtout sur la partie malaisienne de Bornéo, il est protégé officiellement, mais sa disparition à l’état sauvage est prévue pour 2020 si rien de concret n’est fait. Donc, faites comme nous, agissez si vous le pouvez !!!
  • QUELQUES CHIFFRES

Photos Piafous = 20000

 

Photos les DKP = 1800

 

Heures d’avion au total = 35h30

 

Nombres d’atterrissages = 9

 

Nombres d’aéroports = 7

 

Distance avion = 26250 kms

 

Distance voiture = 2850 kms

 

Altitude maximale = 1850m

 

Température moyenne = 29°

 

Nombres de français croisés = 120 (90% à KL)

 

Poulet/riz consommés au total 150 (sauf moi très peu moins de 5)

 

Etat traversés = Selangor – Pahang – Perak – Penang – Sabah – Sarawak

 

Villes traversées : Kuala Lumpur – Kuala Kangsar – Ipoh – Georgestown – Tanah Rata – Bukit Fraser – Kuching – Bulik Pulau – Serian – Kampung Padawan – Kampung Matang – Lundu – Kota Kinabalu – Sandakan – Ranau – Sukau – Lahad Datu – Kundasang – Manukan Island


VOILA C’EST AINSI QUE S’ACHEVE CE ROAD TRIP EN MALAISIE, J’ESPERE QUE VOUS AVEZ PRIS PLAISIR A NOUS SUIVRE. ON A ESSAYE D’ETRE AU RDV CHAQUE JOUR, MALGRE UNE OU DEUX CONNEXIONS WIFI DIFFICILES. ON VOUS SOUHAITE A TOUS DE BEAUX VOYAGES. POUR NOUS, ON REFLECHIT DEJA AU SUIVANT, C’EST PAS LES IDEES QUI MANQUENT... NOUS SOMMES ASSEZ SOLLICITES POUR PARTAGER D’AUTRES AVENTURES, NOUS NE POURRONS PAS PARTIR AVEC TOUT LE MONDE…C’EST CHACUN SON TOUR…

 

LES DKP


Remerciement pour messages, sms, commentaires, FaceBook  etc à :

Anne, Nunu, Capucine, Yvon, Corinne, Nicole, Gladys, Frédérique, Manon, Erik, Filou, Annabelle, Cyril, Reine, Bruno, Jenyfer, Isabelle, Nathalie, Gilou, Jean-Claude, Rodolphe, Marc, Fabienne, Marie-Caroline, Patrick, Marie, Michel, Agnès, Sandrine, Paul-André, Sabine, Hippo, Mouflon, Florence, Olivier, Cajoline, Titejojo, Betty, Véro, Stéphanie, Delphine, Viviane, Laurent, Félicia, Jcd, Dominique, Josiane, Tatima, Friquette, Louna, Camille, Juju, Chris, Anacrouse...

et nos amis du monde :

Maryse de Guyane, Laurence du Costa Rica, Lindsay de la Rép. Dom, Pierre du Sri Lanka, Katty d’Egypte, Karina du Costa Rica, Muriel du Mexique, Jenyfer des USA, Alexandre et Marie Françoise de Suisse…


 

Site des Piafous : www.voyageschezlesoiseaux.eu/accueil.htm

 

Guide utilisé : Lonely Planet (Malaisie Singapour Brunei) 6ème édition (imprimé Avril 2010)

 

 Les Piafous et les DKP à Sukau (Sabah-Bornéo)
 
Bersekutu Bertambah Mutu

@ bientot pour d'autres aventures...

Les DKP autour de la planete...

http://static.blog4ever.com/2010/05/410426/artimage_410426_3446675_201106052142565.png




06/07/2012
57 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 146 autres membres